Textes

chaque mois un texte...

Les vierges de l’orgasme (texte Laetitia Dhainault)
 
Cette chanson je la dédie
A toutes les femmes qui sans un bruit
Sont prisonnières de leur secret
De leurs espoirs, de leurs regrets
Pour celles qui ont besoin d’entendre
De ressentir et de comprendre
Pour celles qui nagent en plein marasme
Pour toutes les vierges de l’orgasme

Cette chanson est sans tabou
Elle se met à nu devant vous
Paroles de femmes, mots accolés
Parfois stéréotypés
Crus, poétiques, ou sensibles
Comment décrire l’indescriptible ?
Vous les donne sans sarcasme
A vous les vierges de l’orgasme

Puis, telle une envolée lyrique
Un nuage de lait magique
Ce délicieux picotement
Devient exquis tressaillement
Une onde de plaisir intense
Une explosion immense
Tombe les masques et place aux spasmes
Délice plaisir, place à l’orgasme

Tu vois la tour des contes de fée
Où dort la princesse au sommet
Faut monter degré par degré
Patiemment sans y penser
Car si tu focalises, il fuira
Enfin, c’est souvent comme ça
Balance la princesse si chaste
Et pense fantasme, jouissance, orgasme !

Cette chanson je la dédie
A toutes les femmes qui sans un bruit
Sont prisonnières des convenances
Des codes appris dès l’enfance
Jamais nous ne capitulerons
Exprimons nos désirs, parlons
C’est le sésame sans pléonasme
Fini les vierges de l’orgasme

texte Laetitia Dhainault

Ma fille

Ma fille mon enfant
Je viens à toi en riant
J’ai brisé ce matin
La dernière chaîne qui me retient
Enivrée par mon aimé
Tout est parti dans un cri
Les tabous les interdits
Ma fille je les ai explosés

Ma fille mon diamant
Et je viens à toi en clamant
Ma joie d’être une femme
Qu’a pas rendu les armes
J’me suis battue pour ma puissance
Ma féminité, ma jouissance
J’ai traversé tellement de crises
Juste pour apprendre à lâcher prise

Agile plutôt que morte
Pas le choix
Nous sommes fragiles et fortes
A la fois

Ma fille ma beauté
Je viens à toi partager
Mon bonheur, mon désir
De m’autoriser le plaisir
Il m’a fallu bien du courage
Pour déjouer les rouages
D’une très banale éducation
Qui est devenue une prison

Refrain

Ma fille petite femme
Je viens à toi en larmes
Je réalise seulement maintenant
Que j’tai élevée dans l’même carcan
Celui qui cloisonne l’âme des femmes
Etouffe et contrôle leur flamme
Je suis complice moi ta maman
Comme ma mère l’était avant

Refrain

Ma fille j’ai 50 ans
Je t’ai vue grandir mon enfant
J’ai brisé le silence
Pour te faire part d’mon expérience
A toi de vivre ton histoire
A toi de tester, à toi de voir
Tu passeras sûrement par là
Mais tu iras plus loin que moi

Agile plutôt que morte
Pas le choix
Nous sommes fragiles et fortes
A la fois

texte Laetitia Dhainault

J’ai les boules faut qu’ j’emballe

Soutif faux seins et string rouge
Devant ma glace je test le move
Un peu pathétique, c’est sûr,
mais stratégique, j’vous assure
Plaire c’est tout un art
Suis pleine d’espoir, je sors ce soir…

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
J’suis malade sans un mâle !

Je cliquette sur mes talons stressés
J’ me rends illico à la soirée
Je m’imagine en star
Parmi le strass et les costards
Mais j’arrive pas trop tard
Et y’a déjà que des nibards

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
C’est bourré de goules à mâle !

Au bar un magnifique brun
Qui sirote seul son verre de vin
Avec style je me glisse
Mon tabouret et j’m’immisce
Son regard me transperce surpris
Que j’lui cache d’un coup… sa chérie…

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
Heu j’ai rien fait de mal !

En voilà un qui m’approche
Il me parle, c’est dans la poche
Il me dit « Vous êtes claire ? »
«Mais pourquoi j’en ai pas l’air ? »
Il me montre le profil facebook
D’une certaine Claire qui cherche un plouc

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
C’est clair j’veux un mâle !

Celui-là, c’est sûr, il me sourit
Il a l’air super épanoui
Réjouie par sa joie,
Je lui dis en toute bonne foi
« Mais pourquoi êtes-vous gai ? »
« Parce que les femmes, ça me déplaît »

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
C’est pas gay, j’veux un mâle !

Pour m’ donner un peu d’ contenance
Je m’incruste sur la piste de danse
Un beau métisse musclé
M’entraîne dans un zouk enflammé
Il me colle un gros palot
Puis chope ma voisine avec l’même scénario

J’ai les boules faut qu’ j’emballe !
C’est quoi ce souk, j’veux mon mâle !

Et voilà qu’c’est presque la fin
Faut absolument que j’en trouve un
Il reste plus que des zonards
Faut qu’j'choisisse parmi ces connards
En plus j’suis bourrée
Et j'me mets à zozoter !

Z’ai les boules faut qu’ z’emballe !
Toi l’zombi tu veux être mon mâle ?

--- dialogue

Par terre sur le tapis    
Y’a mon string rouge et mes habits    
Je rêvais d’amour et de tendresse    
Je ne me rappelle de rien sauf  de l’ivresse    
Je voulais un homme vraiment romantique    
Et me voilà juste pathétique    

J’ai les boules ouais  j’en bave !
Ça fait mal, ça fait mal !
J’ai les boules x4 - ouais  j’en bave !
Ça fait mal

texte Laetitia Dhainault

Le sens

Quand le sens balance
Du non sens au contresens
Les dissensions dansent
Et reste, l’absence    

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?

Quand l’ascenseur du censé
Devient tout détraqué
Et s’ouvre à sa convenance
Comme pris de démence   

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?

Quand le bon sens
Pris d’adolescence
Fait l’expérience
D’l’incohérence    

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?

Quand l’invraisemblance
S’immisce sans intermittence
Et que les connaissances
Crient à l’impuissance    

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?

Quand stricto sensu
Le sens c’est tu
C’est la naissance
Du silence    

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?


Le sens ensemence
Le sens est croissance
Le sens s’est l’essence
du soi 

Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à….
Mais quel sens ? Quel sens ? Quel sens ? Quel sens, quel sens ?
Quel sens à tout ça ?

 

texte Laetitia Dhainault

 

 

 

 

CD en Vente

CD "il et elle" de RIme-L :

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.


Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Ecouter

Ma fille

Ho mon Amour !

La pisseuse

J'ai les boules...

Le samouraï

Il et elle

Femme Papillon

 

Radio : Emission CmaZik Rime-L (1h)

Les Concerts

Vendredi 27 novembre à l'Orange Bleue à Octon 19h repas, 20h30 concert

Rime-L en concert
Samedi 12 décembre 2015
au Théâtre Gérard Philipe
à Montpellier à 21h
tarif : 10€/8€ ou 12€/2 concerts
dans le cadre du Festival "Etats Dames"
avec Eli sur la Lune le vendredi 11/12

+ d'info

Cabaret des Chansons Fraiches
22/04/ 2016- théâtre Gérard Philipe à Montpelier
et 29/04 2015  au Théâtre de Pierre à Fouzilhon

+ d'infos


Laetitia Dhainault:
textes, composition, chant
Marc Calas:
arrangements, chant, guitare

Contact

Laetitia Dhainault
Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.
06 12 24 95 19


Diffusion
Valérie Charrier
06 30 37 71 30

art et sens


Facebook Rime-L